#099 – Les jours fait rien

Alors ? Vous avez profité de ce jour férié pour tester le tutoriel dont je vous ai parlé hier ? Vous avez, vous aussi, réussi à faire marcher un personnage de droite à gauche sur un écran ? Si oui : bravo, sinon : votre manque de curiosité vous perdra. Non, ne culpabilisez pas. Par pitié. C’est exactement ce que je cherchais à faire mais je m’en voudrais si ça marchait réellement. Vous n’avez pas moins de valeur parce que vous n’êtes pas curieux·se, ou vraiment juste un tout petit peu moins.

Vous sentez que je brode, hein ? C’est le cas. Mais attention ça ne va pas durer, car il m’est arrivé quelque chose aujourd’hui. Quelque chose qui n’arrive pas tous les jours, et tant mieux. J’ai dû acheter du débouche canalisations. Parce que les canalisations étaient bouchées. Et qu’est-ce que vous dites de ça ? Surtout restez discret·e, si la presse nationale l’apprend le sujet va m’échapper. À part ça, c’était une belle journée. J’ai croisé des gens que je n’aurais pas dû, et pas croisé ceux que j’attendais. J’ai racheté du tabac, ne me jugez pas. Koinkoin m’a proposé d’aller nous assoir en terrasse. Ça me va. Il faut juste que je termine cet article. Ah la la. Mais… qu’est-ce que je vois qui arrive à point nommé pour nous sauver, serait-ce une photo ?

mtp73
Photo par Gwlad (rue du Grand Saint Jean)

Hum. Heureusement que Gwlad et Koinkoin font le taf.

Bon. Ce soir, il y a Franky Goes To Pointe A Pitre et Adolf Hibou qui passent en concert au Black Sheep. On m’a très fortement conseillé de voir ces deux groupes. Moi je n’irai pas, mais j’invite bien volontier quiconque ira les écouter à me raconter ce que ça donnait. C’est 5€ l’entrée. Sinon pour gratos il y a toujours la jam session à la Pleine Lune, si vous n’y avez jamais été, ça peut valoir le coup.

Allez, j’en ai fini avec cet article. Décidément vous avez bien fait de venir aujourd’hui. Moi je ne pense déjà plus qu’à mon jus de tomate bien frais. Ah, je viens de trouver le titre de l’article. Quand c’est pas le jour, c’est pas le jour. Allez. Portez-vous bien et à demain.

Auteur : Montpelliérien

Écrivouilleur Montpelliérien. Je bave ce qui me vient, comme ça vient. Y en a à qui ça plaît, y en a à qui ça plaît pas. Qu'y peux-je ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s