#085 – Il n’y a pas assez d’heures dans une journée pour dire toutes les conneries qu’on a à dire

Ce soir avant minuit je dois rendre ma participation mensuelle au magazine Numéro 0. Et je n’ai rien fait. C’est arrivé souvent que je termine ou fasse tout en deux jours, mais j’avais généralement prévu le lundi et le mardi à consacrer à ça. Cet après-midi mon cousin passe chez moi et ce soir Koinkoin voulait faire un truc. Ça va me laisser environ une heure dans la journée pour réaliser une bouse. Évidemment si je ne fais rien, ce n’est pas le drame, mais dans mon for intérieur je me sentirai merdeux. Vous non plus vous n’avez rien fait ? Oui, mais vous ne connaissiez pas encore Numéro 0, alors on vous excuse pour cette fois.

J’ai réservé cette demi-heure-ci pour le blog, mais pas plus. À 13h20, il me faut avoir fini. Que dire en dix minutes… Le soleil se montre un jour grillant, deux jours il reste bien caché derrière les nuages gris.  Le moral revient petit à petit. Qui sait, je vais peut-être même me remettre à tenir un horaire régulier d’ici peu et me forcer à écrire des choses intéressantes d’une manière divertissante. Et pour l’heure, qu’est-ce que j’ai sous la main ?

Ah ! Un soldat Américain vient de subir la première transplantation de pénis ET de scrotum. Pourquoi ET ? Parce que les transplantations de pénis se font depuis 2014 déjà. Et oui, faut se mettre à la page un peu. Là, il y a le scrotum en plus. Seulement l’emballage, hein, on ne lui a pas greffé les testicules du donneur, ça aurait posé de drôles de questions éthiques s’il avait voulu s’en servir. Qu’est-ce qu’on lui a mis à la place ? Des noyaux de litchi ? J’en sais rien, je suis certain qu’on fait de très bonnes prothèses légères, souples et hypoallergéniques aujourd’hui. Qu’est-ce que je ferais, moi, si on me greffait le pénis et le scrotum d’un mort ? Quelle question voyons… J’irai les essayer.

mtp61
Photo par Gwlad (boulevard du Jeu de Paume)

Auteur : Montpelliérien

Écrivouilleur Montpelliérien. Je bave ce qui me vient, comme ça vient. Y en a à qui ça plaît, y en a à qui ça plaît pas. Qu'y peux-je ?

2 réflexions sur « #085 – Il n’y a pas assez d’heures dans une journée pour dire toutes les conneries qu’on a à dire »

  1. eh bien, eh bien… c’est vrai que le moral a l’air de revenir. Tu pourrais pondre un article sur la transplantation de pénis et de scrotum pour le magazine numéro zéro. A moins que ça ne soit hors sujet ?

  2. Pas bête. Dommage que je vois ça si tard. Je pense que j’aurais pu en effet faire un petit article couplé avec l’étude récente concernant l’éjaculation des drosophiles. Ah, la science.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.