#048 – Les tôt-métrages

Troisième fois de la semaine où je dois me lever tôt pour partir à l’aventure. Il est 5h45. À 6h30 j’aurai passé la porte. Un dimanche. Un dimanche !! Et pourquoi ? Pour tourner un court-métrage. Non, non. Pas pour un rôle. Ni gloire, ni richesse en perspective. Sans doute plutôt pour tenir la perche ou déplacer des câbles. On m’a demandé si je voulais venir assister au tournage, puisque j’en fais la musique. J’ai dit oui, c’était sympa. Et vous vous souvenez de la fois où je vous disais qu’une fois engagé j’honorais ma parole ? Bon, ben voilà, quand j’ai su qu’il me faudrait être à 7h sous le Polygone pour servir de ce à quoi servent les mecs qu’on fait déplacer des trucs, je ne pouvais plus reculer. Parce qu’on m’a bien fait comprendre que si on me faisait venir c’était pas pour m’inspirer de l’ambiance steampunk du lieu, thème de la fournée des courts-métrages réalisés pour le Kino cette session-ci, non, c’était pour tenir des trucs lourds. Bon. On y est. Dimanche. 6h. Il fait nuit. Il fait froid.

Ça va sans doute bien durer jusqu’à midi, et ensuite ? Ensuite, à 14h au Gazette Café, c’est la journée prototypes. Des créateurs de jeux viennent faire tester leur… Devinez. Leur … ? Indices : leur … vidéo, leur … de plateau ou leur … de rôle. Si vous n’avez pas trouvé la réponse, inutile de vous déplacer jusqu’au lieu de l’évènement, c’est sans doute pas fait pour vous. Si vous avez trouvé, faites ce que vous voulez, ça me regarde pas.

Et puis après ? Après, je me farcis la correction d’un mémoire d’une amie et après je dors. Alors vous imaginez bien que le blog, aujourd’hui encore, hein…

mtp48
Photo par Gwlad (rue Cité Benoit)

Allez, on va essayer de pas marcher sur les cadavres de la Saint Patrick.

Auteur : Montpelliérien

Écrivouilleur Montpelliérien. Je bave ce qui me vient, comme ça vient. Y en a à qui ça plaît, y en a à qui ça plaît pas. Qu'y peux-je ?

3 réflexions sur « #048 – Les tôt-métrages »

  1. Merci ! Au final j’ai enroulé des câbles et appuyé sur le bouton de la machine à fumée 2 secondes toutes les 8 secondes, ce qui est très enrichissant, surtout pour qui n’a jamais vu de bouton-poussoir. Mais je vois que toi aussi tu étais debout à une heure matinale en ce dimanche, et quelque en soit la raison ça mérite des félicitations. Clap clap.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.