#046 – La maison presque abandonnée

Mazette ! Il est 7h45, et je dois rédiger une note de blog, déjeuner, me laver avant de partir à 8h30 dernier délai. Hein ? Si j’ai trouvé du travail ? Ça va pas non. Tout de suite vous pensez au pire !

Non, je vais faire le testeur de murder party. La vraie murder party se déroulera le 24 mars, ce sera à Ambrussum, site archéologique de Villetelle, juste à côté de Lunel. Mais vous emballez pas, c’est complet. Quatre-vingt participants·es le matin, cent l’après-midi. Pourquoi le matin c’est complet à quatre-vingt, et l’après-midi cent ? Posez pas des questions idiotes je vous ai dit que j’avais pas le temps.

D’ailleurs, à Lunel même, exposition des travaux de trois des dessinateurs du journal satirique Siné Mensuel : Desclozeaux, Fernand et Jiho. C’est du 15 mars au 10 avril à la Galerie Musidora du Lycée Louis Feuillade, 49 rue Romain Rolland. Attention, j’ai bien dit à Lunel, c’est à vos risques et périls.

Heureusement, Gwlad nous à préparé un mini photo-reportage sur une maison presque abandonnée de Montpellier qui va vous occuper cinq minutes de plus.

La maison presque abandonnée

gwlad-boulevard_vieussens-maison_presque_abandonnee
Photo par Gwlad (maison presque abandonnée côté boulevard Vieussens)

Ouh la la, c’est de l’urbex, ça fait un peu peur, c’est l’aventure.

gwlad-rue_colin-maison_presque_abandonnee.jpg
Photo par Gwlad (maison presque abandonnée par le côté rue Colin)

Brrr, ça me rappelle La maison des damnés

Maintenant quelques explications plus terre-à-terre. Exceptionnellement, si vous cliquez sur les images elles s’afficheront en grand pour mieux lire le texte au lieu de vous rediriger vers le site de Gwlad.

gwlad-maison_presque_abandonnee-info1

gwlad-maison_presque_abandonnee-info2

Et voilà, pour aujourd’hui. Maintenant je dois vraiment filer. Ça fait deux fois cette semaine que j’ai des choses prévues dès le matin, mais je vous promets que ça ne se reproduira plus !

Allez, bisettes et à demain !

 

Auteur : Montpelliérien

Écrivouilleur Montpelliérien. Je bave ce qui me vient, comme ça vient. Y en a à qui ça plaît, y en a à qui ça plaît pas. Qu'y peux-je ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.